En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Le saviez-vous ? :

Aucune douleur n'est ressentie pendant ou après l'anesthésie. Sans anesthésie, vous pourriez ressentir des douleurs dans le ventre, semblables à celles que l'on éprouve lors de diarrhées.

 

C'est quoi ? :

La coloscopie est un examen du côlon et du gros intestin. Elle consiste à introduire par l'anus un coloscope : mini-caméra souple adaptée à l'observation du côlon, constituée d'un tuyau de seulement 1 cm de diamètre reliée à un écran vidéo. La coloscopie permet de mettre en évidence d'éventuelles lésions du côlon, de prélever un fragment d'intestin ou d'enlever des polypes.

L'examen dure entre 30 et 60 minutes selon l'intervention. Les premiers résultats peuvent être connus le jour même. Les examens complémentaires (biopsie, culture ... ) sont habituellement révélés sous 8 jours.

L'examen est en général intégralement remboursé par les caisses de sécurité sociale et mutuelles.

La coloscopie est un examen courant et peu dangereux.

Elle reste la méthode la plus efficace du dépistage des maladies du colon.

Si  l'examen   ne  montre  rien  de  particulier,  l'hospitalisation  durera  une journée. Cependant, en raison de l'anesthésie, vous ne devez pas conduire. De  plus,  le médecin  prescrit  parfois  un tranquillisant  pour  l'examen  qui fait généralement dormir. Parfois, l'équipe médicale peut vous garder une nuit ou  plus si nécessaire.

 

Précautions particulières :

Les complications sont très rares, elles peuvent parfois se révéler quelques jours après l'examen (douleurs abdominales importante, sang dans les selles, vomissements, fièvre).

Il est alors important de contacter immédiatement le médecin qui s'est occupé de vous.

 

Les conseils de votre pharmacien :

  1. Préparer sa coloscopie :

    Votre côlon doit être propre. Pour cela votre médecin a établi pour vous un protocole qui va faire évacuer le contenu du côlon.
    Votre côlon doit être complètement vide pour que l'examen se passe bien. D'où l'intérêt de suivre à la lettre le régime et la préparation.

  2. Les Aliments :
    Mangez des aliments sans résidus,  arrêtez les fruits, légumes,  le pain,  préférez les viandes,  les pates,  le riz non complet,  le fromage,  le jambon,  les biscottes .. .

  3. Après l'examen :

    Vous pouvez vous alimenter à nouveau normalement en reprenant progressivement les aliments qu'il fallait arrêter lors de la préparation.
    Le transit intestinal va reprendre son cours. Il faut apporter à nouveau toutes les bonnes bactéries de votre intestin pour éviter les troubles digestifs sur les semaines qui suivent.