En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Le saviez-vous ? :

La douleur est moins importante le matin que le soir et peut perturber l'endormissement.

Des poussées inflammatoires d'arthrose peuvent réveiller le malade la nuit et entrainer un dérouillage matinal (raideur articulaire intense).

 

C'est quoi ? :

L'arthrose est une maladie articulaire, dont le principal symptôme est la dou­leur. Déclenchée et augmentée par le mouvement, elle cesse ou diminue
lorsque l'articulation est au repos.

Les  facteurs de risque de l'arthrose sont l'hérédité, le surpoids, les trauma­tismes articulaires (lésion du  ligament croisé du genou),et l'activité professionnelle en cas de mouvements  répétitifs.

 

L'évolution de la maladie se traduit sou­vent par l'apparition d'excroissances osseuses bien visibles sur les doigts, provoquant des déformations articulaires irréversibles voire à un enraidissement articulaire, évoluant vers une impotence partielle.

 

Comment différencier l'arthose de l'arthrite ? :

  Arthrite Arthrose
Nature de la douleur  Imflammatoire Mécanique (en mouvement)
Symptômes Douleur,  rougeur, chaleur,
raideur,  déformation gonflement, 
Douleur, raideur, déformation osseuse
Loclisation Plusieurs articulations simultanément Nombre restreint d'articulations
Origines

Bactéries, intolérance  alimentaire, désordre
immunitaire

Mécanique
Tissus touchés

Tendons,  ligaments,  muscles, articulations, autres organes
(peau, yeux, cœur)

 Cartilage articulaire

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Les conseils de votre pharmacien :

  1. Traiter en cas de crise :

     Voie locale:
     Gels, crèmes ou patchs antiinflammatoires, permettent de traiter la douleur.

     Voie orale :
    - Les antalgiques à base de paracétamol [ou de codéine en cas de douleurs intenses].
    - Les anti-inflammatoires: AINS ou corticoides.

     Voie injectable:
     L'acide hyaluronique permet de lubrifier l'articulation et de limiter la dégradation de l'articulation.

  2. Prévenir les crises :

    Les compléments alimentaires prévenant la dégénérescence des cartilages [glucosamine sulfate et chondroitine sulfate] ou diminuant la fabrication des substances liées à l'inflammation (extraits d'avocat, oméga 3].

    Phytothérapie : gélules dharpaqophyturn, curcuma, cassis, prêle, bambou qui agissent comme antiinflammatoire et reminéralisant.

    Le silicium sous forme liquide ou en crème.

    Aromathérapie : cataplasmes à base d'huiles essentielles.